Le jardinage est bon pour votre santé mentale et voici pourquoi !

Page d'accueil Santé

19/10/2021

Si avoir un jardin était un bon avantage pour les gens pendant le confinement, ce n’est pas seulement parce qu’ils avaient besoin d’espace. En effet, l’horticulture et le jardinage bénéficient également à améliorer votre santé mentale et ont une vraie valeur thérapeutique.

Le sujet des bienfaits du jardinage sur la santé a été analysé dans le best-seller anglais « The Well Gardened Mind », écrit par Sue Stuart Smith. Elle y explique que le jardinage fait baisser le stress et améliore la santé et le bien-être.

Psychiatre très réputée et jardinière enthousiaste, Sue Stuart –Smith est une bonne inspiration quanf on veut se renseigner ou travailler sur le sujet de la santé mentale reliée au jardinage.

« Lorsque l’on plante une graine, on plante un futur de possibilités. Nous avons tous besoin de ressentir un sentiment de puissance et de donner et de recevoir des soins », écrit-elle.

Elle met également en lumière particulière l’amour des psychiatres pour le jardinage. Par exemple, le fameux pédo-psychiatre Donald Winnicot aimait se retrouver dans son jardin sur le toit à Londres, et avait un jardin également dans son cottage dans le Devon. Elle parle également de Freud qui passait son temps à parler de fleurs.

De plus, de nombreuses études ont montré que le jardinage peut avoir des pouvoirs de guérison, comme réduire le stress mais également les syndromes d’anxiété et de dépression. Selon des recherches scientifiques, le jardinage aide même à augmenter sa confiance en soi et sa motivation, à se relaxer, à s’amuser et à réduire l’agressivité ou les addictions.

Des études ont également montré que quand vous regardez la nature, votre cerveau produit plus de sérotonine, l’hormone du bonheur qui a un effet calmant.

« Etre capable de s’évader par le jardinage peut amener un répit sur le stress et une opportunité de faire travailler des parties plus créatives de son cerveau. Il en résulte souvent un recalibrage, un retour à zéro et même une petite cure de jouvence. » explique le psychologue Joshua Klapow.

Faire pousser des légumes et des fruits est même mieux car cela créée un sens de l’autonomie et de communauté. Nourrir les autres est un acte social qui peut aider votre santé mentale. Le jardinage peut également être un moyen de vous connecter avec les autres et de vous faire des amis, tout en se connectant au monde.

En effet, avoir un jardin signifie que l’on créée un relation avec la Terre et avec les éléments dont vous avez à vous soucier (pluie, températures ou encore cycle des saisons…).

Enfin, c’est également un moyen de faire de l’exercice physique, ce qui libère des endorphines tout en vous donnant une motivation, de la fierté et vous permettre de vous exprimer. De plus, les plantes  libèrent de l’oxygène, ce qui est bon pour votre santé. Alors que ce soit pour votre santé physique, sociale ou mentale, le jardinage a réellement des tonnes d’effets bénéfiques et vous n’avez pas d’excuses pour ne pas vous y mettre !