Malgré des bourses records, les investisseurs restent frileux sur les marchés américains

Finance

19/10/2021

Alors que les marchés boursiers américains sont quasiment à leur niveau le plus haut, les investisseurs semblent ne pas s’y intéresser. 

Le S&P 500 (SPX), utilisé pour mesurer les marchés boursiers américains, a grimpé de plus de 4,5% cette année et a même atteint son plus haut niveau en février. Mais les investisseurs restent extrêmement précautionneux, pour la plupart car la situation politique reste incertaine, entre risques géopolitiques et bien sûr le Coronavirus qui ne cesse de se répandre et rend les choses incertaines. 

« Les niveaux des marchés sont à peu près à leur niveau de 2009, même s’ils ont énormément augmenté l’année dernière », a expliqué Brent Schutte, le responsable de la stratégie d’investissement au Northwest Mutual. 

Les fonds actifs ont désormais atteint 3,6 mille milliards de dollars, ce qui constitue leur niveau le plus haut depuis plus de 10 ans, même s’ils ne sont pas aussi hauts que les 3,9 mille millards atteints en janvier 2009. 

Depuis la crise financière et la récession, les investisseurs sont beaucoup plus prudents même si le marché américain est un investissement idéal grâce à sa forte économie et à son inflation modérée. 

Selon les experts, il serait même temps pour eux d’arrêter de s’inquiéter et de suivre le mouvement général. « Il y a toujours beaucoup d’argent sur les côtés, et c’est pourquoi je pense que les marchés pourraient monter plus haut », explique Schutte. 

Et même si la guerre des investissements entre la Chine et les USA est aussi un souci qui empêche les gens d’investir réellement, le fait que les deux pays se soient entendus sur une « phase une » de deal a aidé à améliorer les bourses et à éclairer certaines incertitudes. 

« Être hors des marchés en ce moment est la plus grosse des erreurs que vous pouvez faire », explique Matt McCall, le fondateur et président du Penn Financial Group.